Église Saint Étienne

Situé au centre d’Ammertzwiller

La première église est érigée autour de 1200 par le comte Frédéric I de Ferrette, aurait été reconstruite en 1469. Le chœur serait plus tardif et datait de 1493. Ce millésime disparu était autrefois gravé sur la porte ou le linteau de porte de la sacristie. Fin 19e siècle sont encore mentionnées des clés de voûtes et la custode sculptées du gothique tardif. La nef, rénovée en grande partie au 18e siècle, comportait encore quelques baies aux remplages du gothique tardif insérées dans certaines maçonneries anciennes au sud et au nord. La tour carrée comportait quatre étages avec des fenêtres gothiques. De nombreux textes d’archives datés signalent l’état de délabrement de l’édifice.
A partir de 1914, l’église subit des destructions continues par bombardement et fut finalement quasiment détruite en 1915. Il restait en 1918 quelques pans de murs de la nef et du chœur. Les travaux de reconstruction débutèrent le 19 mars 1926 et durèrent l’espace d’une année, la nouvelle tour étant achevée au printemps 1927. Les architectes associés Paul Horn et Renatus Voegtlin dressèrent les plans du nouvel édifice sur la base des éléments conservés. La firme Schroth d’Altkirch fut chargée d’entreprendre les travaux. Un certain nombre de changements modifièrent l’architecture originale de l’édifice. Si la tour retrouva sa hauteur de 42m, elle perdit ses deux niveaux voûtés internes, la couverture de la nef autrefois plus basse que les voûtes du choeur fut également rehaussée.
Entre 1914-18, des galeries ou tranchées de positions avaient été creusées sous la tour et le chœur de l’église. Il fallut refaire des fondations jusqu’à 7, 80m, avec des murs de fondations en béton larges d’1 m. Les espaces vides contenus par ces nouvelles fondations furent transformés en chaufferie sous la tour et en “crypte” ou musée religieux où étaient exposés les restes lapidaires sculptés de l’ancien édifice.
L’église que nous la connaissons a été construite pratiquement sur l’emplacement de l’église détruite lors de la 1ère guerre mondiale.
Les travaux ont débutés en 1925 pour s’achever en juin 1927.
La consécration a lieu le 8 septembre 1927
ci dessous description de celle ci

Eglise d’Ammertzwiller    (traduction Joseph HUBER)

Une des particularités du Chœur est la série de bustes en bois sculptés.

vignette-buste

voir-les-vitraux

Les photos des vitraux