Panneau 1 – Départ – Église

voir le panneau 1

Ne vous attendez pas à trouver ici beaucoup de vestiges de la première guerre.
Néanmoins ce village s’est retrouvé au cœur d’une tourmente.
Sans en connaître les causes, un destin particulier lui est réservé sur cette portion alsacienne du conflit.
Ammertzwiller est à notre connaissance en plaine d’Alsace :
– le seul village détruit, pas une seule maison ne sera sauvée,
– le seul où des épisodes de guerre souterraine ont lieu,
– le seul qui possèdera un véritable casernement souterrain,
– le seul à voir ses habitants  évacués à plus de 700 km au nord de l’Allemagne. Il vous faudra faire preuve d’imagination pour comprendre et pour vous imprégner de la vie menée par les combattants pendant 4 ans.
Comme partout le long de la ligne du front, chaque semaine des épisodes douloureux ont eu lieu ici.

Plus d’information :
Lire
l’ouvrage de
J.P. Ditner

En vente à la mairie
8€

 



Chronologie des événements et du quotidien des habitants de 1914 à 1927
texte du Chanoine Alphonse HAEN. (curé du village de 1923 à 1966)

Ammertzwiller pendant la guerre 14/18 résumé


A propos de l’église détruite.

Le chœur de l’ancienne église détruite

carte postale de l’église avant 1914
en 1915, au premier plan le bâtiment des pompes,
il ne sera pas reconstruit.
Carte postale de l’église après le conflit.

d’autres vues de l’église pendant et après le conflit.