Panneau 2 Maagstatt

voir le panneau_2

Vous vous trouvez à l’emplacement du casernement imaginé par le Capitaine Maag*.
C’est  un des plus importants réalisé par celui ci.
Il est complété par de nombreux abris souterrains principalement réalisés dans les caves des maisons. Tous  sont reliés entre eux par des boyaux partiellement couverts.
Ces réseaux permettaient de circuler dans le village à l’abri des tirs de l’artillerie française.
C’est également ici que l’Etat Major Allemand en décembre 1914 fait tester en situation de combat les premiers Minenwerfer.
L’arme est rapidement opérationnelle  sur tous les fronts.
 

Plus d’information :
Lire
l’ouvrage de
J.P. Ditner

En vente à la mairie
8€

Pages du livre de Hans Kilian
TOTENTANZ AUF DEM
HARTMANNWEILER KOPF
danse-macabre-traduction

Le Vorweck Sauter

le réseau face à Balschwiller
à droite le casernement de la Maagstatt

 

Les Allemands avaient mis au point des   mortiers   Minenwerfer ou M.W.F. (lance-mines). Conçus pour la guerre de siège, ils sont adaptés à la guerre de tranchée. Le tir courbe, causait de gros dégâts lorsqu’il tombait dans les tranchées.

 

Pour répondre aux minenwerfers, mais aussi pour détruire les défenses accessoires dont l’ennemi commence à pourvoir largement les abords de ses tranchées, les français ne disposent au départ que de moyens de fortune. Seuls pouvaient correspondre les mortiers lisses en bronze de 15, 22, 27 et 32 cm, qui faisaient partie de l’armement des places fortes. On ne ressortit que le mortier de 15 cm en raison de sa mobilité relative.

MAAG
Philippe SPRINGER dans son ouvrage “Vers le front continu en Haute Alsace” écrit :
A partir de septembre 1915 le stratégie allemande change. Plus question de tenir la première ligne coûte que coûte et en permanence. Plutôt créer plusieurs fronts éloignés les uns des autres…… Dans ce secteur c’est le Hauptmann der Reserve MAAG qui est chargé de cette mise en œuvre.
Trois lignes de feu distantes de 100 à 500m…..C’est lui qui fera réaliser
des abris profonds véritable succès technique. Ces catacombes modernes furent naturellement baptisées “Maagstatt”

maggstadt-casernement magstatt description

D’après les anciens le comblement de cet ouvrage en 1933 n’a été que sommairement exécuté. Il est fort probable qu’en creusant à plus de 6.50m, on le retrouve presque intact sous la route.

Ci dessus quelques exemples des plans que le génie allemand et le capitaine Maag réalisent pour chaque ouvrage.

Bloc en béton préfabriqué, utilisé pour la réalisation des abris par le génie allemand.